Brioche à la pâte à tartiner au pain d’épices (autour du pain d’épices #3)

The recipe in English : Sweet rolls-shaped brioche, stuffed with gingerbread spread.

Brioche au pain d'épices

Et voici le fin mot de l’histoire ! Toute cette affaire de pain d’épices a pour point de départ et d’arrivée… un kouglof au pain d’épices aperçu chez Beau à la louche. Ça me semblait être la gourmandise ultime pour faire face à ce long hiver, et après l’avoir contemplé, convoité, imaginé, j’ai fini par le tester. Mais malheureusement, j’ai trouvé que non seulement, comme le dit Loukoum°°°, la farce n’était pas très facile à travailler, mais qu’en plus elle était un peu trop ferme et pas très présente au goût. Alors quand je suis tombée sur ma fameuse pâte à tartiner au pain d’épices, l’idée m’est naturellement venue de l’utiliser à la place de la garniture originale.

Lire la suite

Pâte à tartiner au pain d’épices (autour du pain d’épices #2)

The recipe in English : Gingerbread spread, a good reason to do gingerbread cake.

Pâte à tartiner au pain d'épices

Chers lecteurs, voilà la recette qui va mettre fin au suspense in-sou-te-nable que ma dernière recette vous a fait vivre (…on a le droit de rêver, non ?! ^^) : une pâte à tartiner un peu spéciale. Mais osez dire que ça ne vous parle pas ! Très franchement, je n’aurais jamais eu une telle idée, mais quand j’ai vu apparaître sur l’un des rayons de mon supermarché, l’air de rien, de petits pots de pâte à tartiner au pain d’épices, ça a fait tilt. Et c’est un véritable délice, même pour moi qui ne raffole pas des tartines au Nutella le matin (en aparté, j’ai appris récemment que mon frère pouvait manger juste du Nutella le matin, vous pouvez croire ça ?!). Comme à mon habitude, surtout qu’en voyant le packaging un peu « artisanal » j’ai été prise de la peur que cette petite merveille ne disparaisse des rayons aussi subitement qu’elle y étaient apparue, je me suis mis en tête de faire ma propre pâte. Cela me permet de vous en faire profiter, vous qui n’avez peut-être pas la chance d’en avoir dans votre supermarché…

Lire la suite

Pain d’épices aux fruits secs (autour du pain d’épices #1)

Pain d'épices aux fruits secs

The recipe in English : French-style « spice-bread » or gingerbread cake with dried fruits and nuts.

Ah, j’y ai cru au printemps ! Je me voyais déjà remettre la publication de cette recette à l’automne prochain, quand ce serait de circonstance. Et puis finalement, adieu rayons de soleil, douces températures, plats légers… Nous avons retrouvé les nuages gris et le vent froid du Nord qui nous sont familiers, les mêmes qui avaient suscité chez moi il y a quelque temps une folle envie de pain d’épices. Je ne suis pourtant pas très adepte de pain d’épices, habituellement ; j’ai découvert que ça pouvait me plaire il y a seulement quelques années, mais mon engouement ne fut que passager. Jusqu’à ce que je tombe sur une recette qui, à la faveur du temps automnal, réveilla chez moi la passion du pain d’épices… mais je ne vous en dirai pas plus, il vous faudra suivre toute la trilogie pour tout savoir 😉

Lire la suite

Pommes fumées au thé et aux épices : un petit goût de vacances à la montagne

Pommes fumées au thé et aux épices

In English : Tea-smoked apples with allspice : not your traditional baked apples.

Un menu de Saint-Valentin digne de ce nom méritait bien un dessert, n’est-ce pas ? En voici un qui va vous surprendre ! Comme vous pouvez le voir ci-dessus et si vous avez parcouru un peu le blog, il s’agit de ma troisième recette à base de thé. Ça doit avoir l’air obsessionnel vu le nombre total des recettes qui figurent sur ce blog, mais c’est un peu le fruit du hasard, car j’ai découvert celle-ci il y a seulement quelques semaines. Contrairement aux deux précédentes, il s’agit d’une recette sucrée, et la façon d’utiliser le thé est aussi totalement différente, puisqu’il n’est utilisé ni comme aromate ni comme « légume », mais comme combustible pour une fumaison (ou fumage). D’ailleurs, ce n’est pas du thé vert que l’on emploie mais du thé noir, plus fin, plus fort et plus sec aussi.

Lire la suite

Chocolat blanc chaud aux copeaux de noix de coco grillés

Chocolat blanc chaud

J’imagine que vous savez tous comment faire un chocolat chaud, peut-être même selon une tradition familiale que je n’ai pas du tout l’intention de contester ! Je voulais juste partager avec vous l’idée de cette variante toute simple, qui ravira tous les becs sucrés. Habituellement, je ne suis pas très portée sur les desserts à base de chocolat… mais avec le froid a ressurgi le souvenir un peu nostalgique d’une boisson que j’avais l’habitude de commander dans un café que nous fréquentions lorsque nous nous sommes connus, avec mon ogre. Ça fait un moment maintenant que je n’en ai pas bu, mais j’en ai presque retrouvé le goût avec le chocolat que je vous propose aujourd’hui. L’association de ce chocolat avec de la noix de coco (façon Milka Copaya®) sous forme de copeaux cuits au four jusqu’à ce qu’ils dorent et prennent un goût de noisette, ça fonctionne très bien !

Lire la suite

Poulet frit « KFC » (Karrément Fondant et Croustillant) pour un Noël sans complexes !

Poulet frit façon KFC

Bon, avant de se sentir obligés de tenir nos résolutions (irréalistes) de début d’année, comme on n’est de toutes façon pas raisonnables avec les repas de fête, pourquoi ne pas assumer notre gourmandise à fond durant ces journées d’hiver ? En plus, le père Noël a en partie été inventé par Coca-Cola, alors ça reste de circonstance 😉 Bref, voilà la recette parfaite pour assouvir vos envies hivernales (ou pas) de « malbouffe », parce qu’on ne peut pas manger comme des princes tous les jours et que « le gras, c’est la vie », comme dirait l’autre !

Lire la suite

Vin chaud à la fève tonka, et autres variations sur le même thème

Vin chaud à la fève tonka

Je ne sais pas vous, mais cette période et ce temps sont pour moi associés entre autres au marché de Noël, où on se balade le soir, quand les guirlandes s’illuminent et que les odeurs d’encens, de vin chaud et de beignets qui se mélangent viennent réveillent notre odorat engourdi par le froid. J’adore traîner en compagnie de mon Ogre préféré devant les petites cabanes, en regardant les bijoux, babioles et autres bonnets, en remplissant mon sac de produits artisanaux (les meilleurs saucissons et fromages que j’aie jamais mangé !) et surtout en mangeant des marrons grillés et en buvant du vin chaud ! La « magie de Noël », quoi… une forme de conditionnement qui fait appel à notre « âme d’enfant » (comme de vouloir regarder une énième fois tous les « Harry Potter » alors qu’on a largement passé l’âge de les trouver regardables – mais ça c’est une autre histoire ^^). Toujours est-il que cette année, je n’ai pas tellement envie de mettre le bout de mon nez hors de chez moi sauf si j’y suis vraiment contrainte et forcée, du coup je me suis dit que je pouvais aussi éviter de me geler en réalisant mon propre vin chaud.

Lire la suite