Vin de riz blanc ou noir maison – facile, subtil et utile

Link to English post : Subtle, versatile and easy homemade white or black rice wine.

Vin de riz gluant fermenté

Je vous propose de placer le début de ce mois de juillet sous de bons auspices en préparant et dégustant cette boisson subtilement alcoolisée, qui deviendra peut-être la vedette de vos apéros et plus encore…

Lire la suite

Publicités

Galettes de sarrasin au magret séché et aux pommes flambées au Calvados

Galettes de blé noir au magret séché et aux pommes flambées

For the English-speakers : French-style buckwheat crepe filled with cured duck breast and flambéed apples.

Joyeuse Chandeleur ! Je ne sais pas si beaucoup de gens célèbrent avec conviction cette fête, mais c’est en tous cas le jour ou jamais pour manger des crêpes ! Je continue donc sur ma lancée et en profite pour vous livrer non pas la recette de mes crêpes inratables – un secret aussi bien gardé que ceux de La Laitière – mais une recette de crêpes salées, non moins délicieuses.

Lire la suite

Beignets de fête presque légers à la bière de Noël

Beignets au fer à la bière de Noël

« Je le sens dans mes doigts, je le sens dans mes orteils, Noël est tout autour de moi… »

J’espère que vous avez passé un bon réveillon ! C’est encore un peu la fête, alors un petit cadeau s’imposait : je vous propose déjà une nouvelle recette (eh oui c’est bien connu, les jours fériés ne sont pas chômés pour les blogueuses de cuisine) ! Encore de la friture, me direz-vous… mais que voulez-vous, c’est le moment ou jamais de se faire plaisir quand on est un ogre, et en même temps, ce n’est pas n’importe quelle recette de beignets…

Lire la suite

Vin chaud à la fève tonka, et autres variations sur le même thème

Vin chaud à la fève tonka

Je ne sais pas vous, mais cette période et ce temps sont pour moi associés entre autres au marché de Noël, où on se balade le soir, quand les guirlandes s’illuminent et que les odeurs d’encens, de vin chaud et de beignets qui se mélangent viennent réveillent notre odorat engourdi par le froid. J’adore traîner en compagnie de mon Ogre préféré devant les petites cabanes, en regardant les bijoux, babioles et autres bonnets, en remplissant mon sac de produits artisanaux (les meilleurs saucissons et fromages que j’aie jamais mangé !) et surtout en mangeant des marrons grillés et en buvant du vin chaud ! La « magie de Noël », quoi… une forme de conditionnement qui fait appel à notre « âme d’enfant » (comme de vouloir regarder une énième fois tous les « Harry Potter » alors qu’on a largement passé l’âge de les trouver regardables – mais ça c’est une autre histoire ^^). Toujours est-il que cette année, je n’ai pas tellement envie de mettre le bout de mon nez hors de chez moi sauf si j’y suis vraiment contrainte et forcée, du coup je me suis dit que je pouvais aussi éviter de me geler en réalisant mon propre vin chaud.

Lire la suite