Pain d’épices aux fruits secs (autour du pain d’épices #1)

Pain d'épices aux fruits secs

The recipe in English : French-style « spice-bread » or gingerbread cake with dried fruits and nuts.

Ah, j’y ai cru au printemps ! Je me voyais déjà remettre la publication de cette recette à l’automne prochain, quand ce serait de circonstance. Et puis finalement, adieu rayons de soleil, douces températures, plats légers… Nous avons retrouvé les nuages gris et le vent froid du Nord qui nous sont familiers, les mêmes qui avaient suscité chez moi il y a quelque temps une folle envie de pain d’épices. Je ne suis pourtant pas très adepte de pain d’épices, habituellement ; j’ai découvert que ça pouvait me plaire il y a seulement quelques années, mais mon engouement ne fut que passager. Jusqu’à ce que je tombe sur une recette qui, à la faveur du temps automnal, réveilla chez moi la passion du pain d’épices… mais je ne vous en dirai pas plus, il vous faudra suivre toute la trilogie pour tout savoir😉

Je dois avouer qu’avant de me lancer dans la fabrication de mon propre pain d’épices, j’ai d’abord eu simplement recours à du pain d’épices acheté au supermarché. Mais inutile de vous dire que je l’ai regretté : cette espèce de cake rassis vaguement aromatisé n’a vraiment rien à voir avec un bon pain d’épices maison ! Pour réaliser le mien, je me suis tournée vers la recette apparemment la plus traditionnelle, celle du pain d’épices de Reims, qui contient de la farine de seigle (qui enrichit la pâte tout en contribuant à l’absence de grumeaux). J’ai aussi appris à l’occasion que le pain d’épices aurait pour origine un pain chinois à base de miel (qui s’appellerait « mi-kong », mais je n’ai pas trop réussi à en savoir plus). Si vous suivez un peu mon blog, vous vous doutez que cela n’a pas manqué d’attiser ma curiosité, alors si vous avez des informations, je suis preneuse…!

J’ai choisi la recette du blog « La Cuisine de Bernard », qui est une référence, et j’en suis très satisfaite même si mon pain d’épices n’est pas aussi joli : malgré sa pâte dense, le pain reste bien moelleux ; il est très parfumé sans être trop sucré, et « se bonifie avec l’âge ». Mais j’ai cru qu’il ne verrait jamais le jour, car une malédiction semblait s’être abattue sur moi ce jour-là : après être allée faire une course pour racheter du miel, j’ai réalisé que je n’avais plus suffisamment de farine de seigle ; et en rentrant, je découvre qu’il y a en plus pénurie de lait et d’huile d’olive à la maison ! Il y a des jours comme ça, où on devrait se contenter de manger des lasagnes au cheval…

J’apporte ici de légères modifications à la recette de base, ayant trouvé d’une part que le peu d’huile d’olive que j’avais mis suffisait, et d’autre part que le goût de la cardamome était trop prédominant. On peut d’ailleurs parfaitement remplacer toutes les épices par un mélange à pain d’épices tout prêt ou fait maison ; la recette de Pascale Weeks, que vous trouverez ici, est très bien. Je vous engage à en avoir toujours sous la main, ça économise un peu de temps de préparation et vous permet de moduler les quantités d’épices en fonction de vos goûts. La prochaine fois, je pense aussi tester une recette avec un œuf pour voir la différence, car celle-ci n’en contient pas ; j’en ai trouvé une très sympa ici.

Ma principale contribution à l’Histoire du pain d’épices (^^) consiste simplement à ajouter des fruits secs, à la fois des fruits séchés et des fruits à coque, qui en font un véritable concentré de saveurs et d’énergie, parfait pour le petit-déjeuner ou le petit creux du goûter ! J’avais une idée derrière la tête en faisant cette association (à suivre au prochain épisode), mais je trouve que ce pain d’épices se laisse aussi très bien manger tel quel, les fruits secs s’intégrant parfaitement à l’ensemble. On va dire que c’est une version améliorée à la fois de pain d’épices et de cake aux fruits confits (un truc que je détestais quand j’étais plus jeune, et que je crois que je n’aimerai jamais) !

Pain d'épices aux fruits secs

Ingrédients (pour un pain de 1.2 kg environ) :

  • 250ml de lait
  • 450g de miel de montagne (de châtaigner dans la recette originale, mais celui-ci marche très bien et est moins cher)
  • 1 c.c. de gingembre en poudre
  • 1/2 c.c. de cannelle en poudre
  • 1/2 c.c. de graines d’anis vert moulues (ou à défaut de badiane en poudre)
  • 1/4 c.c. de quatre-épices ou piment de la Jamaïque
  • 1/8 c.c. de cardamome en poudre
  • 300g de farine de seigle
  • 150g de farine blanche
  • 30g de vergeoise brune (ou à défaut du sucre de canne complet, qu’on trouve en commerce bio), qui donne sa jolie couleur au pain d’épices
  • 1 c.s. d’huile d’olive
  • 2 c.c. de bicarbonate de soude
  • 1/2 c.c. de fleur de sel
  • 2 c.s. de raisins secs (20g environ)
  • 2 figues sèches moelleuses (40g environ)
  • 3 abricots secs moelleux (25g environ)
  • 2 c.s. d’écorces de citron et/ou d’orange confites (du cédrat confit pour moi) (20g environ)
  • 15g d’amandes
  • 15g de noisettes
  • 15g de noix
  • un peu de farine

Préparation (N.B. : vous trouverez des photos illustrant toutes les étapes de la recette de base sur « La Cuisine de Bernard », en cliquant sur le lien plus haut) :

Verser le miel et le lait dans une casserole, ajouter les épices et faire chauffer à feu doux le temps que le miel soit dissous. Sortir du feu et laisser refroidir pour que les épices infusent.

Préparation des fruits secs

Pendant ce temps, préparer les fruits secs : couper les amandes et les noisettes en deux, casser les noix en morceaux de taille équivalente, et détailler les abricots et les figues sèches en dés (de la même taille à peu près que les raisins secs). Si nécessaire, couper aussi en petits dés les agrumes confits. Déposer tous les fruits préparés dans un grand bol et saupoudrer légèrement de farine. Remuer de façon à ce que tous les morceaux soient enrobés d’une fine couche de farine, qui leur permettra de bien se répartir dans le pain d’épices.

Placer tous les autres ingrédients dans un saladier et mélanger rapidement, puis verser la préparation liquide au centre. Amalgamer le tout en mélangeant avec une cuillère en bois, de façon à obtenir une pâte sans grumeaux, dense et brillante (1-2 min).

Préchauffer le four à 150°C.

Préparation de la pâte du pain d'épices

Incorporer les fruits secs enrobés de farine en veillant à ce qu’ils se répartissent dans toute la pâte.

Pâte du pain d'épices prête

Verser la pâte prête dans un moule à cake beurré (et fariné s’il n’est pas antiadhésif) et enfourner pour 1h à 1h10 selon la puissance de votre four. Si le cake commence à brunir en fin de cuisson, couvrez-le d’une feuille de papier alu.

Étaler du film alimentaire sur le plan de travail et démouler le pain d’épices dessus. Bien l’emmailloter dedans, de façon à ce qu’il conserve son humidité, puis le laisser refroidir tel quel.

On peut le déguster dès le lendemain, et apparemment jusqu’à 2 mois (mais il n’en est pas resté aussi longtemps ici !). Et si vous êtes gourmand(s), pensez à en garder au moins un peu pour faire ma prochaine recette😉

Pain d'épices aux fruits secs

11 réflexions sur “Pain d’épices aux fruits secs (autour du pain d’épices #1)

  1. Ton pain d’épices me plaît bien, surtout avec les fruits secs ! Une petite question quand même : est-ce qu’on sent beaucoup le goût du miel de châtaigner ? Je le trouve assez amer, mais je ne l’ai jamais utilisé en cuisine, du coup si le goût est trop prononcé, j’opterais pour un autre miel. J’ai hâte de voir les recettes suivantes ! Bonne fin de weekend !

    • Contente que la recette te plaise, et merci pour ta remarque, ça m’a permis de voir que j’avais oublié de préciser que j’avais utilisé du miel de montagne et non pas de châtaigner ! Je n’ai personnellement jamais goûté le miel de châtaigner mais ai beaucoup aimé l’arôme de celui que j’ai utilisé, donc je te recommanderais d’opter aussi pour un miel de montagne, un peu plus fort au goût qu’un miel normal mais pas amer. Du miel d’acacia serait sans doute bien aussi… Bon dimanche à toi aussi !

      • Et pour en revenir à ta première phrase… oui, on y avait cru au printemps mais maintenant : IL NEIGE !!!! Je suis bien redescendue de mon nuage de salades.
        Et merci pour la précision concernant le miel, comme je ne suis pas fan du miel de châtaignier à cause de son amertume et qu’en plus, il est généralement très cher, j’opterais pour un miel de montagne (de sapin, de ronces, bref, un truc avec du caractère).
        Bon début de semaine !

    • Oui, d’autant plus qu’il m’en reste quelques-unes en réserve ! Je ne sais pas ce qu’il en est à Aix mais nous le printemps paraît loin maintenant : il neige !

  2. Personnellement, j’ai un problème avec le pain d’épices type « gâteau »… Parce que pour moi, depuis toute petite, « pain d’épices » désignes les gâteaux de Noël confectionné avec soin par ma grand-mère. Alors les gâteaux me font toujours un peu l’effet d’être des « faux », d’autant que ne n’y retrouve ni la texture ni l’intensité en gout de ceux de mon Aïeule…

    • C’est sûr que ce pain d’épices n’a rien à voir avec les bonshommes en pain d’épices qu’on trouve en Alsace ! Ceci dit il n’a pas non plus la texture d’un gâteau, et son goût est bien prononcé.
      Mais rassure-toi, je ne me vexerai pas si tu ne testes pas toutes mes recettes😉
      P.S.: tu me fais saliver avec les gâteaux de ton aïeule !

  3. Je trouve qu’il est beau ton pain d’épices et il doit être aussi bon ! Je vois que chez toi aussi l’hiver fait son grand retour ! Et tu as du mérites d’avoir persévérer avec ta recette, même s’il te manquait des ingrédients🙂

    • Merci ! Mais je ne sais pas si c’est un mérite ou plutôt un comportement obsessionnel car quand j’ai une recette particulière en tête, rien ne m’arrête😉
      En tous cas effectivement, on a été bien surpris par le temps cette semaine ! Vivement que le printemps soit définitivement installé…

  4. Pingback: Pâte à tartiner au pain d’épices (autour du pain d’épices #2) |

  5. Pingback: Brioche à la pâte à tartiner au pain d’épices (autour du pain d’épices #3) |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s